.

.jka
 
 . .

 | 
 

 satochi miyazaki

         
Noureddine


avatar

: 326
: 44
: www.jkam.clubme.net
/ :
:
: 30/08/2007

: satochi miyazaki    23, 2007 9:02 am

Satochi MIYAZAKI Sense


MIYAZAKI Sense
Il arriva en Europe avec la vague des matres ENOEDA, SHIRAI, KASE, KANAZAWA de la J.K.A., pour implanter le shotokan. Alors que tous tenaient le devant de la scne, lui, en retrait, faisait penser au chat noir de la porte.


Les karateka anciens, avaient une anecdote raconter sur tous, sauf sur lui. Satoshi MIYAZAKI Sense tait discret. Les autres, soit dgageaient une sensation de force agressive, soit sduisaient par leur lgance technique. Et pourtant, je me souviens dune sance de photos. Ctait Bruxelles, dans son dojo. Il ressemblait un vrai flin, avec son air impassible, mais il pliait son lve plus grand, plus fort et plus lourd que lui. Il avait un sens de lanticipation extraordinaire, avec ses attaques de jambes et de poings !
Puissance et timing



Il samusait bien, alors que son partenaire, lui, encaissait, blmissait, souffrait en silence, payant ainsi lhonneur de poser avec lui. Il me dit alors, mi-srieux, mi-amus, avec un sourire timide, dans un franais que lui seul et quelques proches arrivaient dcrypter Parfois, cest bien de connatre la douleur, sinon pas de respect pour moi, nest-ce pas ! Que voulez-vous quon lui rponde

Jai rencontr MIYAZAKI Sense, la premire fois, aux championnats du Monde I.T.K.F., Brme, il y a dix ans. Je me souviens quil mavait approch pour me demander, moi journaliste, daider la J.K.A. en France, et en particulier la F.S.K.A. qui ne rassemblait, en ce temps-l, quune poigne de trois quatre cents pratiquants. Au fil des annes, nous nous sommes revus souvent, soit lors de championnats, soit lors de stages, quand il venait en France. Il accepta, pris au jeu, de poser pour des photos et de paratre dans mon magazine.

Lui, qui tait peine connu en France, finit peu peu par reprsenter le shotokan J.K.A. Sa popularit servit la F.S.K.A. qui rassembla trs vite des milliers de licencis.

Satoshi MIYAZAKI tait n dans un petit village dans le sud du Japon. Il avait commenc le karat quatorze ans. Ctait en 1954. Auparavant, il avait tudi, comme tous les enfants japonais, un peu le judo et le kendo. A la fin de ses tudes secondaires, bien que shotokan, il stait prsent et avait t reu son shodan devant le matre MAHATOKAI du Goju Ryu.
Elve de NAKAYAMA



Ce fut cette poque quil rencontra NAKAYAMA Sense, qui tait charg de recruter les bons lments, dans toutes les rgions du Japon, pour les envoyer Takushoku, afin de leur faire faire des tudes et surtout de rejoindre la J.K.A. Issu dune famille modeste, la perspective daller vivre dans la capitale, tous frais pays par la J.K.A., le fit accepter. Rpute pour son karat, Takushoku tait la ppininire des futurs grands experts. Nouvel arrivant, il sempressa darborer une ceinture blanche Il tudia avec le matre NAKAYAMA. Il subit un entranement intensif, matin, midi et soir. Il en tait ainsi tous les jours de la semaine. Il prit tout de mme le temps de passer sa licence de sciences conomiques. Aprs ses tudes, le matre NAKAYAMA lexpdia suivre les cours de lcole des Cadres de la J.K.A.
Lhomme discret



En 1967, alors quil avait vingt-sept ans, il fut charg daller en europe. Il sinstalla en Belgique et forma les meilleurs lments, tant en kata quen kumit. il y resta un peu plus dun quart de sicle, quand la maladie lemporta. Je me souviens de la dernire fois que je lai revu. Ctait un stage Svres, chez Yves BELLEGARDE. Il avait subi une trs grave opration, un an auparavant. La maladie semblait progresser. Personne ne le savait, hormis quelques proches. Il tait fatigu et souffrait en silence, pendant le stage. Il fut hospitalis quelques semaines plus tard. La maladie lemporta une nuit, le 31 mai 1993. Il sen alla aussi discrtement quil avait vcu. MIYAZAKI Sense, quand jy pense, je laimais bien !
    
    http://jkam.clubme.net
 
satochi miyazaki
          
1 1

:
. ::  -